Á propos de nous

Un comité national composé des régions NA au Canada.

Notre vision / Notre histoire

S'impliquer

La lLiberté commence lorsque notre travaillons le programme.

Réunions / Événements / Forum / CCNA

Documentation et Formulaires

Outils pour nous aider dans nos efforts à transmettre le message.

Consulter

Histoire

l'Historique de l'Assemblée Canadienne de Narcotiques Anonymes CANA/ACNA

Au printemps de 1989, à la Conférence des Services Mondiaux de Narcotiques Anonymes, le directeur exécutif du Bureau des Services Mondiaux Inc. a suggéré aux membres canadiens de se rencontrer pour discuter de la création d'une structure de service nationale.

La première rencontre des représentants canadiens a eu lieu à Toronto, Ontario en juillet 1989. À ce moment là, il y avait quatre régions au Canada : B.C., Alsask (Alberta et Saskatchewan), Ontario et Québec). La région de Upper Midwest des États-Unis était aussi présente, elle représentait leurs membres canadiens de Winnipeg, Manitoba. Tous les membres présents ont reconnu le besoin de se rencontrer pour discuter des différents points communs concernant la Fraternité canadienne. Jusqu'à maintenant, le point de référence avait été le Bureau des Services Mondiaux Inc. à la Conférence des Services Mondiaux de Narcotiques Anonymes. La Première Tradition était à la base du désir des participants à former une structure qui serait un complément à notre structure de service existante.

Des représentants de chacune de ces régions, des employés du Bureau des Services Mondiaux Inc. et des membres du Conseil mondial des Conseillers de Service (trustees) se rencontrèrent pour discuter des directions possibles de la Fraternité canadienne. Les membres de nos régions canadiennes étaient intéressés à développer une structure de service pour encourager l'unité et le partage d'informations à l'intérieur de nos frontières. Le Bureau des Services Mondiaux Inc. était intéressé par le développement d'une telle structure de service vu leur intention d'ouvrir une succursale du BSM au Canada. Grâce à leurs encouragements et à l'enthousiasme des membres fondateurs, la vision de l'Assemblée Canadienne de Narcotiques Anonymes est née.

Une déclaration intitulée '' Buts et Fonctions de l'Assemblée Canadienne de Narcotiques Anonymes (CANA/ACNA) '' a été développée lors de la première réunion et fut présentée par la suite à la Fraternité canadienne pour l'approbation des 2/3 des régions participantes. Le document produit était une présentation simple et concise du mandat de l'assemblée, soulignant les lignes directrices du but, de l'adhésion, de l'admissibilité et des buts projetés. À ce titre, la fonction de cette réunion canadienne fut établie. Ce document fut approuvé à la première réunion officielle de CANA/ACNA tenue à Calgary, Alberta en janvier 1990.

Les réunions d'affaires ont actuellement lieu au moins une fois par année à différents endroits à travers le pays. Vu la vaste étendue du pays, l'assemblée a implanté une aide financière pour s'assurer que toutes les régions ou CSL aient la possibilité d'y participer. L'assemblée se conforme à un ordre du jour standard des comités de service de Narcotiques Anonymes. Le format parlementaire est utilisé et une politique d'assemblée a été développée.

Les membres participants sont : l'exécutif, les coordonnateurs de comités et les représentants des Régions/CSL (la distinction Régions/CSL : Le CSL de Winnipeg fait partie de la région de Upper Midwest au États-Unis, et envoie maintenant son propre représentant). Les membres intéressés sont aussi bienvenus à participer aux différents comités de CANA/ACNA.

L'assemblée est actuellement constituée de représentants de cinq régions : B.C., Alsask, Ontario, LeNordet, Nord Est Atlantique et d'un représentant du CSL de Winnipeg. Les sous-comités sont : outreach et congrès.

CANA/ACNA tient un congrès annuellement sous le thème '' L'Aventure / The Adventure ''. Le premier congrès fut tenu par la ville de Montréal, Québec en juillet 1991. Le but de ce congrès est de favoriser l'unité et pour fêter le rétablissement.

Une caractéristique unique du congrès et de l'assemblée est le fait qu'ils sont bilingues, reconnaissant les deux langues officielles du Canada : l'Anglais et le Français. Des événements du congrès et certains documents de CANA/ACNA sont traduits pour la distribution à travers la fraternité.

Les simples buts fixés par nos membres fondateurs sont lentement atteints, il y a encore du travail à faire. Nos membres se sont réunis, une succursale canadienne du WSO Inc. est ouverte et des congrès canadiens ont été tenus.

L'effet le plus marquant de la création de l'Assemblée Canadienne est que nous, comme dépendants, sommes remémorés encore une fois que nous ne sommes plus seuls. Faire partie de quelque chose de plus grand que nous, travailler sur une base nationale pour accomplir notre but primordial établit ce lien spirituel que seuls nous ne pouvons expérimenter. Le partage des idées assure que nos efforts ne seront pas gaspillés et que nous pouvons résoudre chacune des inquiétudes de notre structure canadienne à transmettre le message de Narcotiques Anonymes.

Approuvé par l'assemblée Canadienne de Narcotiques Anonymes (CANA/ACNA) en octobre 1989

Révisé le 13 novembre 1994