À propos de nous

Un comité national composé des régions NA au Canada.

Notre vision / Notre histoire

S'impliquer

La liberté commence lorsque notre travaillons le programme.

Réunions / Événements / Forum / CCNA

Documentation et Formulaires

Outils pour nous aider dans nos efforts à transmettre le message.

Consulter

Histoire

L'historique de l'Assemblée canadienne de Narcotiques Anonymes (CANA/ACNA)

Au printemps 1989, lors de la Conférence des services mondiaux (CSM) de Narcotiques Anonymes, le directeur exécutif du bureau des Services mondiaux (SM) a suggéré que les membres canadiens se rencontrent afin de discuter de la possibilité de former une structure de service nationale.

La première rencontre des représentants canadiens a eu lieu à Toronto, en Ontario, en juillet 1989. À cette époque, on comptait quatre régions bien établies au Canada : la Colombie-Britannique, l'Al-Sask (constituée des provinces de l'Alberta et de la Saskatchewan), l'Ontario et le Québec. Les membres de Winnipeg (Manitoba), quant à eux, étaient représentés par la région américaine du " Upper Midwest ". Les membres à travers le Canada ont reconnu qu'il fallait s'asseoir et discuter des problèmes communs aux groupes à l'échelle nationale. Jusqu'à ce jour, le point central avait été le bureau des Service mondiaux de Narcotiques anonymes situé à Van Nuys, en Californie et la conférence annuelle. La première tradition fut à la base de cette volonté, pour les participants, de mettre sur pied ce complément à la structure de service déjà en place.

Des représentants de chaque région, employés du bureau des Services mondiaux et membres de confiance de la table du bureau des Services mondiaux (World Service Board of Trustees) se sont rencontrés pour discuter de la direction que prendrait la future Assemblée canadienne de Narcotiques anonymes.

Les membres des régions canadiennes s'intéressaient au développement d'une structure de service qui encouragerait l'unité et qui permettrait le partage d'information partout sur le territoire. Le bureau des Services mondiaux s'intéressait particulièrement à la création d'une telle structure, qui ouvrait la possibilité d'implanter un bureau des Services mondiaux au Canada. Grâce à leur encouragement et à l'enthousiasme des membres fondateurs, une vision commune pour former l'Assemblée canadienne de Narcotiques Anonymes a vu le jour.

Une déclaration de principes intitulée « Le but et la mission de l'Assemblée canadienne de Narcotiques Anonymes (CANA/ACNA) a été élaborée lors du premier rassemblement et a ensuite été présentée à la section canadienne de la fraternité afin qu'elle soit entérinée par les 2/3 de l'assemblée. Le document produit était une présentation simple et concise du mandat de l'assemblée, décrivant ses lignes directrices et sa raison d'être, ses principes d'admissibilité et d'adhésion, ses buts et objectifs. C'est ainsi que cette assemblée canadienne a vu le jour. Le document officiel décrivant le but et la mission a été officiellement approuvé lors de la première réunion officielle de CANA/ACNA tenue à Calgary, en Alberta, en janvier 1990.

Des réunions sont tenues au moins une fois par année, à différents endroits, à travers le pays. Étant donné la vaste étendue du territoire, l'Assemblée a mis en oeuvre d'une aide financière pour assurer la participation de toutes les régions. L'Assemblée est soumise aux mêmes règles que les comités de service de Narcotiques anonymes. Des procédures d'assemblée ont été élaborées conformément aux procédures en vigueur au Parlement canadien.

L'exécutif de l'Assemblée, les coordonnateurs de comités et les représentants des régions/CSL participent à la réunion de l'Assemblée. Certaines régions/CSL qui ne font pas partie d'une région canadienne, comme le CSL de Winnipeg qui fait partie de la région américaine du " Upper Midwest ", envoient leurs propres représentants. Les réunions des différents comités de l'Assemblée sont ouvertes à tous les membres désirant y participer, quelle que soit leur région. L'Assemblée est constituée de représentants provenant des cinq régions suivantes : Colombie-Britannique, Al-Sask, Ontario, Québec et Canada-Atlantique ainsi que les représentants du CSL de Winnipeg. Les sous-comités sont : Site Internet, Développement de la fraternité (Outreach) et Congrès.

L'Assemblée canadienne tient annuellement son congrès sur le thème " L'Aventure/The Adventure ". Un premier congrès a eu lieu à Montréal, Québec, au mois de juillet 1991. Le but du Congrès annuel d'encourager l'unité et célébrer le rétablissement.

L'Assemblée et le congrès se distinguent de par le fait qu'ils se déroulent dans les deux langues officielles au pays, soit le français et l'anglais. Les différentes activités et certains documents émanant du CANA/ACNA sont traduits et distribués à travers la Fraternité. L'atteinte des objectifs fixés par les membres fondateurs progresse lentement et il reste beaucoup à accomplir. Nos membres se sont rassemblés, ils ont procédé à l'ouverture d'une filiale canadienne du Bureau des services mondiaux Inc. et plusieurs congrès canadiens ont eu lieu.

L'impact le plus marquant de la création de l'Assemblée canadienne est de nous rappeler, encore une fois, qu'en tant que dépendants, nous ne sommes plus jamais seuls. Faire partie de quelque chose de plus grand que nous, servir au niveau national afin d'accomplir notre but primordial permet de créer ce lien spirituel qu'il est impossible d'expérimenter seuls. Nous partageons nos idées et nos encouragements afin de s'assurer que nos efforts portent fruits et répondent à notre but primordial qui est de transmettre le message de Narcotiques Anonymes à travers le territoire canadien.

Approuvé par l'Assemblée canadienne de Narcotiques Anonymes (CANA/ACNA) en octobre 1989

Certains extraits de ce texte proviennent du bulletin The NA Way, publié en juillet 1993, pages 10 et 11.

Révisé le 13 novembre 1994.